UN SIMULATEUR DE B200

UN SIMULATEUR DE B200

Le bloc des manettes de carburant

 

 

Le premier module sera donc celui des manettes de débit de carburant et flaps.

 

Je fais un rapide retour en arrière sur la façon dont j'avais construis cette partie la première fois.

Les manettes  étaient pilotée par des contacts sur plaques de circuit imprimée et avec le temps, la fiabilité n'etait plus au rendez vous et de plus les manettes se maniaient sans crans d'arrêt, ce qui absolument contraire avec le réel.

 

 

 

 

Ce module est conçu avec du contreplaqué de 5 et 10 mm, je préfère utiliser le CP plutôt que le mdf car il est beaucoup moins fragile sur les tranches.

La difficulté a été d'inventer un système pour les manettes qui doivent se déplacer latéralement pour se libérer des crans d'arrêt et puis d'innover sur la reproduction du mécanisme qui permet de serrer plus ou moins la friction des manettes , on verra cela plus loin.

 

 

Première étape 

 

On découpe la plaque latérale droite selon les dimensions indiquées en CP de 10 mm, le centre du cercle est bien repéré, l'idéal étant de le pré percer à 3 mm de diamètre.

Ensuite on découpe la plaque support des manettes de carburant et de flaps à partir d'une plaque de 200 X 200 mm en CP de 10 mm, on perce le centre à partir du gabarit de la plaque précédente.

On ne découpe pas encore la plaque de gauche du trottle, ce n'est pas le même profil.

On découpe ensuite une plaque identique à cette dernière mais en CP de 5 mm, elle servira de support de cage à droite de la première contre la plaque de droite du trottle et on préperce le centre à 3 mm de diamètre

 

Photo des trois plaques découpées

 

 

 

 

 

 

On assemble ensuite par vis de façon provisoire les deux plaques de 10 et 5 mm avec un fond et un arrière en CP de 5 mm pour former la cage support des manettes, on vérifie l'ajustage et l'affleurement avec la plaque de droite.

 

 

Les manettes de carburant

 

On passe maintenant à la fabrication des manettes à partir d'une plaque en inox de 1 mm d'épaisseur.J' avais commencé à les faire à partir d'une barre de fer plat mais il y avait un manque de flexibilité pour la manipulation des crans d'arrêt et puis autre avantage, l'inox a d'origine un état de finition parfait et c'est très ressemblant à ce qui est présent sur l'avion.

Pas d'autre moyen que de les découper à la grignoteuse puis finition sur un tour à meuler et lime pour les bords car la meuleuse bleuit l'inox. Le résultat frôle la perfection.

A défaut de grignoteuse vous pouvez les couper à la scie sauteuse équipée d'une bonne lame pour l'inox et à faible vitesse en lubrifiant avec de l'huile de coupe.

 

Photo pendant la découpe

 

 

 

Notez qu'elles n'ont pas la même épaisseur que les autres manettes ce qui va grandement faciliter la conception pour la suite.

 

Une manette découpée

 

 

Le pliage s'est fait à l'étau selon les côtes du plan après les perçages

 

 

 

 

 

Pour se changer les idées, on passe maintenant à la découpe de la plaque centrale du trottle, elle a un pan différent des premières, elle est en CP de 10 mm.

 

 

 

 

La fabrication du mécanisme

 

 

On découpe tout d'abord les cames qui servent à actionner les switchs selon le plan en CP de 5 mm, elles sont équipées en leur centre d'un petit bout de tube alu ou laiton pour renforcer l'axe.

Une rondelle de CP de 10 mm et de 5 cm de diamètre est découpée, se superpose avec également un renfort sur l'axe et permet après un évidement de 1 mm d'y loger la manette, le tout est solidarisé par 2 petits boulons.

 

Une photo plus parlante d'un coté.

 

 

 

 

 

Les manettes  sont donc, au repos plaquées (presque) contre la plaque centrale et c'est par la flexibilité de l'inox qu'elles peuvent s'écarter pour se libérer des crans d'arrêt.

 

Le terme est lâché passons donc à la fabrication et à l'installation de ces derniers.

Pour qu'ils résistent mieux à l'usure j'ai choisi de les fabriquer à partir d'une épaisseur de bois dur, en l’occurrence du chêne.

Ces deux crans d'arrêt sont débités à la scie de modéliste dans une planchette de chêne de 10 mm d'épaisseur, légèrement arrondis aux bords pour favoriser le passage de la manette (voir la photo)ils sont ensuite biseautés par ponçage de la face externe puis collés en place de part et d'autre de la plaque centrale et le collage est renforcé par deux petites vis, (on aura fait des avant trous dans le chêne pour éviter l'éclatement).

 

Pour que ce soit mieux compréhensible qu'un plan j'ai choisi de vous mettre une photo.

Une fois ce mécanisme en place, on devra donc comme sur le vrai avion écarter les manettes pour pouvoir couper l'arrivée de carburant et passer en fuel cutt off.

 

Je profite de cette photo pour vous dévoiler le mécanisme de friction des manettes à base de Meccano.

Comme cela fait des années que je suis collectionneur de ce merveilleux jouet, c'est sur la base d'engrenages meccano que j'ai imaginé ce mécanisme.

Pour construire ce mécanisme vous aurez besoin des pièces meccano référencées ainsi :

 

Une roue dentée n° 27 C

2 engrenages 25 dents n° 25

1 vis sans fin n° 32

 

Vous pouvez trouver ces pièces sur Ebay

 

 

La  description complète de ce mécanisme avec photos.

 

 

 

 

 Pour mieux comprendre, l'engrenage du bas à gauche de la photo va se trouver centré sur la plaque de CP et permet une inversion du mouvement de rotation imprimé à la vis sans fin.

Ainsi cette vis va faire tourner la grande roue dentée, équipée d'un écrou soudé qui va serrer la manette contre la plaque et freiner ainsi le mouvement, des deux cotés car la plaque de gauche se serre aussi.Entre la grande plaque en CP et les plaques de CP de 5 mm qui servent à enclencher les interrupteurs à lame il y a une grande rondelle fabriquée avec un bidon d'eau distillée pour fer à repasser (espèce de téflon ou qui en joue le rôle).

 

Après avoir mis tout ce mécanisme en place, on démonte le tout et on fixe solidairement la rondelle de CP de 10 mm, la manette et la plaque de CP de 5 mm avec 2 vis à bois à têtes fraisées. Puis on reperce le tout  en central pour y loger un tube de laiton de 5mm qui va renforcer le tout et servir de palier. Une fois que tout cela est fait je peins toutes ces pièces en noir pour éviter l'aspect bois à l'intérieur du trottle.

 

Il reste maintenant à fixer les 4 interrupteurs à lame au bons endroits et souder les fils de commande, ces fils seront regroupés sur une DB9 pour la maintenance.

 

 

Une photo à cette étape du montage

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette partie du bloc est terminé, on passe à la partie commande des flaps.

 

 

La manette de commande des flaps

 

La première étape c'est la découpe de la base de la manette selon les dimensions et la photo suivante. Cette partie est faite à partir d'un plat étiré d'acier de 10 x 1,5 mm.

 

Le principe de construction est différent, le plat étiré pivote sur un axe, au 2 tiers environ de cet axe, un boulon sert de support et de guide pour la manette de manœuvre proprement dite.

Ce boulon reçoit un ressort qui agit en compression et plaque la manette de commande en inox contre les crans d'arrêt qui imposent la position des flaps.

 

Tous les axes de ces manettes sont équipés de petites rondelles découpées dans un bidon d'eau distillée pour fer à repasser, merci madame.

 

 

Photo du mécanisme à ce stade de la construction

 

 

 La photo du bloc terminé

 

 

Vous pouvez remarquer sur cette photo la fente en demi cercle qui guide un boulon placé sur le plat étiré de la manette des flaps, j'ai rajouté ce mécanisme pour éviter que ce plat s'écarte de la plaque de contre plaqué quand on manipule la manette et créé ainsi un jeu préjudiciable à la bonne tenue de la manette dans les crans d'arrêt.

 

Pour simplifier le mécanisme de commande, la manette pilote deux interrupteurs à lame, un au dessus et un en dessous et la position intermédiaire des volets est donnée par programmation quand aucun des interrupteurs à lame n'est ON on est en position flaps approch, on gagne ainsi une entrée sur la carte master.

Il n'y a donc pas de came, ni de contacteur rotatif à l'inverse des manettes de carburant que j'avais réalisée lors de mes débuts.

 

 

Une plaque latérale en demi cercle, taillée dans une plaque d'acier permet de prendre appui lors de la manœuvre, elle sert aussi de protection contre les manœuvres non souhaitées.

Elle ne sera installée que lors de l'intégration de tous les blocs dans le trottle.

 

Tout le câblage est ramené sur une DB9 visible sur la photo,cette partie est maintenant terminée et câblée, on passe au bloc des manettes de pas d'hélices

 

 

 



02/07/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 66 autres membres